Mardi 22 mai 2018 RSS
Logo Actualités Locales

Elections au CA ENGIE 2018 du 8 mars au 15 mars 14h00 : UNE CGT OFFENSIVE SUR LE DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL ET LES GARANTIES SOCIALES !

Article publié le 05 mars 2018

Elections au CA ENGIE 2018

 du 8 mars au 15 mars 14h00

 

Tous les agents du Service Commun, ENEDIS + GRDF, doivent voter !!!!

 

Pour voter, clique ici.

 

Pour lire ou télécharger le tract "Propositions CGT et mode d'emploi pour les élections", clique ici.

 

Pour lire ou télécharger la "Profession de foi CGT", clique ici.

 

Pour lire ou télécharger le tract "Bilan CGT", clique ici.

 

 

 

UNE CGT OFFENSIVE

SUR LE DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL

ET  LES  GARANTIES  SOCIALES

 

Tout au long du dernier mandat, la CGT a proposé et participé activement aux négociations, comme en 2015 sur l’accord social  européen  qui  sert  d’appui  au  personnel  du  Groupe  dans  ses revendications :

 

  • Pour assurer l’investissement industriel mais aussi humain : l’emploi, la gestion prévisionnelle des compétences, la formation.
  • Pour que les salariés du Groupe bénéficient, par de nouvelles qualifications et un déroulement de carrière, des changements technologiques et de la transition énergétique, au lieu d’en être exclus.
  • Pour que les changements d’organisation ne soient pas sources de régressions sociales, mais de progrès.

La CGT a également proposé un cahier revendicatif spécifique au Groupe ENGIE.

Il a été soutenu par des milliers de salariés au travers d’une pétition demandant :

  • Que le Groupe s’engage sur des meilleurs niveaux sociaux : salaires, logement, avantage énergie, rémunération des déplacements et des missions
  • Que les écarts entre les entreprises du Groupe soient réduits.
  • Que l’activité et le développement du Groupe se traduisent par un juste retour vers les salariés et pas seulement vers les actionnaires.

La CGT a porté la notion de développement en lien avec la transition énergétique, qui soit progressif en gardant les activités historiques nécessaires à cette transformation.

La CGT s’est opposée au démantèlement et à l’externalisation dans l’énergie et les services.

La CGT lutte contre le dumping social et fait des propositions pour assurer le maintien des emplois et des compétences dans le Groupe.