Mardi 22 mai 2018 RSS
Logo Actualités Locales

Le jeudi 7 décembre, exprimons notre NON à une nouvelle perte de 2,5 % sur notre pouvoir d'achat !

Article publié le 06 décembre 2017

Pour lire ou télécharger le tract d'appel unitaire, clique ici.

Pour lire ou télécharger le tract d'appel FNME CGT, clique ici.

 

Parce que les Employeurs ne peuvent plus continuer à faire la sourde oreille face à nos revendications sur les mesures salariales et les moyens bénévoles des Activités Sociales, Jeudi 30 Novembre dernier, à l’appel de la CGT, bon nombre de salariés ont repris en main leur outil de travail dans une majorité de régions du territoire national, pour aider les négociateurs CGT en CPB.

 

✔ Accueil de Levy à Bordeaux avec coupure du Centre de Congrès,

✔ Coupure de Canal+,  de TF1 et de BFM TV en Région Parisienne,

✔ Coupure d’un producteur alternatif ne participant pas au financement de nos Activités Sociales,

✔ Baisse de charge de 5400 MW dans l’Hydro, le Nucléaire et le Thermique à flamme,

✔ Coupure du réseau Gaz de CESTAS,

✔ Dépose des cartes de communication d’une centaine de concentrateurs de postes LINKY,

✔ Coupure HTB alimentant ERAKLES et ASTRIUM,

✔Manifestation devant la Commission Paritaire de Branche à Paris,

✔Prises de postes et délestage…

 

Toutes ces actions revendiquées, pilotées par le piquet de grève national, ont permis de faire entendre la colère des Electriciens et Gaziers auprès des Employeurs et de faire évoluer leurs propositions.

 

✘ La CPB qui se voulait conclusive sur les moyens bénévoles ne l’a pas été. La discussion n’est pas encore terminée…

✘  Sur proposition de la CGT, l’intersyndicale a revendiqué 2 ans de délai pour mesurer le quota d’heures nécessaire au bon fonctionnement des SLVies, CMCAS, CCAS et Comité de Coordination.

✘ Sur les salaires et le pouvoir d’achat des Actifs et retraités, même si pour l’instant les Employeurs restent bloqués sur une augmentation de 0,2% pour le SNB, l’action a permis des compensations sur le pouvoir d’achat par des mesures de grille qui n’étaient pas annoncées à l’ouverture de la CPB. Celles-ci seront finalisées lors de la CPB re convoquée ce Lundi 4 Décembre.

 

 

Nous devons maintenir la pression car, grâce à cette mobilisation, le rapport de force est aujourd’hui inversé.

Actuellement, alors que la discussion tourne uniquement sur la CSG et sa compensation seulement pour les Actifs, luttons pour exiger son extension aux retraités et l’augmentation de 2,8 % pour nos salaires et nos pensions.

 

Les Syndicats CGT et UFICT/CGT de la région PACA, réunis Vendredi en Commission de Coordination Régionale, demandent aux Electriciens et Gaziers la plus grande VIGILANCE quant aux informations qui leurs parviendront suite à la CPB de LUNDI 4 DECEMBRE pour être prêts, comme partout ailleurs dans le pays, à participer à une action de grande ampleur…

 

Tous ensemble demain, jeudi 7 décembre, aux AG sur le sites de travail pour décider des modalités d'action et peser sur la réunion de la Commission Paritaire de Branche de 15h30 traitant les taux de GF et NR !

 

Depuis la création de nos entreprises, tout ce dont nous bénéficions aujourd’hui a été obtenu grâce à la lutte des Gaziers et des Electriciens. Cessons de nous laisser déposséder de tout ce qui a été obtenu au prix de nombreux sacrifices.

 

 

Ne doit-on pas avoir une attention particulière pour ENGIE dont le Représentant en CPB, découvrant ce qui se passait chez son homologue électricien, se targuait de ne pas être trop embêté ?!...